Cinéaste et/ou Manager

20 03 2014

Un grand cinéaste, Alain RESNAIS, vient de nous quitter.

Il y a 10 ans, La rédaction du magasine de cinéma « Première » publiait un supplément sur le réalisateur français Alain RESNAIS à l���occasion de la sortie de l’un de ces derniers films « Pas sur la bouche »(2003), le magasine de cinéma PREMIERE avait publier un supplément sur Alain RESNAIS. J’avais été séduit par la façon dont ses collaborateurs parlaient de lui. C’est une belle démonstration de l’exemplarité que l’on attend d’un manager.

L’exercice du management se dissimule vraiment sous des fonctions, des métiers, dans des domaines variés. Dans ce supplément, j’ai glané quelques mots, sortis des témoignages des collaborateurs d’Alain RESNAIS, com��diens, journalistes et techniciens. Je ne sais pas si Alain RESNAIS, dont j’admire l’œuvre, est un grand manager, mais les personnes qui ont travaillées avec lui en parlent comme s’il l���était. Tout ce qu’ils en disent pourrait se trouver dans un manuel de management.

« Alain RESNAIS, Hyper-méthodique et parfaitement iconoclaste, … fait aujourd’hui figure de statue du Commandeur » Sophie GRASSIN et Olivier de BRUYN, éditorialistes

« Jamais il ne fera une observation à un acteur devant un autre acteur », « Faire du cinéma avec Alain, c’est … apprendre les sciences ou les mathématiques et y croire. J’y suis allée à fond » Sabine AZEMA, comédienne

����������������������������Il possède un imaginaire débordant, et sa rectitude dans le travail n’empêche pas la facétie » Pierre ARDITI, comédien

�� Il aime pousser ses comédiens. », « Il est le cinéaste que je respecte le plus et que je connais le moins. Nous ne nous fréquentons pas en dehors du travail », Sylvette BAUDROT, scripte d’Alain RESNAIS depuis 1958, et elle précise avec malice: « Dans un précédent numéro de Première où était relaté le tournage du film, vous m’avez fait dire : « Alain, vous êtes culotté ». Je ne r����cuse pas le « vous êtes culotté ». Sachez en revanche, que je n’appelle jamais RESNAIS, Alain, mais Monsieur.

« Bosser avec RESNAIS, c’est avoir la pêche, il met en valeur ses collaborateurs », « Il ne m’a posé qu’une seule question avant que nous démarrions : « Dites-moi si c’est possible ? » Bruno FONTAINE, arrangeur et compositeur de musique

« RESNAIS se montre si doux qu���on n’a pas l’impression d’être dirigé����», « Ce type est un seigneur. J’appartiens d����sormais à la cour de ce seigneur. » Darry COWL, com��dien

������Ce qu’Alain demande à ses collaborateurs, c’est de le surprendre. Il respecte le travail de l�����autre, mais il l���oriente. Avec Alain, il y a de la place pour l’échange. », « Avec RESNAIS, on travaille en jouant et on joue à travailler. Il me fait penser à ce mot de Madame de STAEL : « La connaissance et la joie vont de pair. » FLOC’H, dessinateur, créateur d’affiche

« Il est très timide et, en même temps, très déterminé. Il obtient tout ce qu’il veut, mais avec une infinie douceur. », « Avec les comédiens, il impose un rythme d���une grande tranquillité. Il n’a pas peur des acteurs. Profondément, il les aime. C’est la première et immense qualité pour diriger. Avec lui, on se sent �� la fois libre et porté.��», « Il a vu Le go��������������t des autres le jour de sa sortie, à la première séance. Il m’a laiss�� un message sur mon répondeur. C’est la plus belle critique que j���ai reçue …����» Agnès JAOUI, comédienne et réalisatrice du Goût des autres.

« C’est un être qui ne perd ni de sa noblesse, ni de son mystère en se montrant proche et cordial. » Isabelle NANTY, comédienne

« Sur le plateau, Alain RESNAIS salue tout le monde ; personne n’échappe à sa poignée de main. Il n’y a pas d’éclats de voix. Si on se trompe, on recommence. Travailler avec lui lave de toutes les inepties ambiantes. Il vous élève. Il vous rehausse. Très éclectique et cultivé, il fait la conversation, assis sur son tabouret. Si on ne veut pas y participer, on écoute le maître.��» Daniel PREVOST, com��dien

���� Un jour, Alain m’assène : « ROGER-PIERRE, vous avez donné à mon assistant des 45 tours des Castors Juniors, de l’ours Grognon et de l’éléphant Sac à plisse, auxquels vous prêtez votre voix. Et moi ? Vous ne me les donnez pas ? » Je rétorque : « Alain, vous n’avez pas d’enfant, – Peut être, mais je m’intéresse à tout ce que vous faites. » ROGER-PIERRE, comédien

« Comment je l’appelais sur le plateau ? Monsieur RESNAIS, toujours. Mais je crois que ça voulait dire Alain.��» Audrey TAUTOU, comédienne

« On se tutoie ?����������» Réponse d���������������Alain RESNAIS : « Comme vous voudrez » Gérard DEPARDIEU, comédien



Actions

Informations