Exemple ou modèle ?

27 09 2013

La tradition récurrente chez les cadres de toutes natures consiste à affirmer leur détermination de vouloir que leurs interlocuteurs reproduisent ce qu’ils sont. Ils oublient simplement que ce qu’ils sont est généré par leurs personnalités et leur culture. Si les collaborateurs subalternes pensaient et agissaient comme leur patron, ils seraient patron. Dans ce cas il convient de considérer que ce qu’ils doivent démontrer est du registre de la causalité. Si un patron représente l’exemple (Exemple : dispositif présenté, destiné à illustrer une théorie, une idée, un principe ayant une valeur démonstrative pour en faciliter la compréhension et l’application) il a valeur d’exemplarité (Exemplarité : théorie qui exalte la causalité). Il convient d’identifier les valeurs, les principes, qu’il utilise et de qui devient de fait la référence. Ce n’est pas un modèle (Modèle : Chose ou personne qui, grâce à ses caractéristiques, à ses qualités, peut servir de référence à l’imitation ou à la reproduction) à reproduire, c’est un exemple à utiliser comme source d’inspiration avec en plus la création de valeur que doit apporter alors le collaborateur.

Exemple du chorégraphe : quand il montre à la danseuse étoile la posture qu’elle doit prendre, heureusement qu’elle ne reproduit pas le geste comme mod������le, mais qu’elle s’inspire de l’exemple pour faire mieux avec tout son talent.

Exemple : Les collaborateurs de Jacques Chaban-Delmas au lieu de monter les escaliers quatre à quatre pour faire comme leur patron, ils auraient mieux fait de se servir de cet exemple pour mener leurs actions professionnelles plus rapidement.

Nous pouvons conclure que le modèle est contextuel, il nécessite une situation précise pour que la reproduction soit valide. L’exemplarité est conceptuelle et offre l’opportunité de comprendre le fondement de l’action et s’inspirer de ses principes pour les appliquer dans toutes les situations qui se présentent en y ajoutant la création de valeur propre au talent de chacun.

La quintessence de la notion d’exemplarité est traduite par le mannequin Aimée Mullins amputée des deux jambes sous le genou à l’âge d’un an. A la suite de la présentation de sa carrière (Grand journal de Canal + le 3 octobre 2110): mannequin (pour Alexander McQueen, le calendrier Pirelli), actrice (plusieurs films), sportive de haut niveau (jeux paralympique)����������������������������������������������������������������������������������������������������������� devant un tel parcours il lui a été dit par Eddy Mitchell : « Madame vous n’êtes pas un exemple, vous êtes une leçon ».

La dimension de la leçon est ce que recherche le collaborateur auprès de son patron, il veut apprendre, progresser devenir meilleur. L’on se souvient que des patrons qui ont été des porteurs de leçons, même si sur l’instant cela ne fut pas toujours agréable à vivre, mais avec le recule force est de constater que l’on en est sorti grandi.

Jean-Jacques Machuret

Professeur Chercheur

EMLV

jj@machuret.eu

machuret.eu



Actions

Informations