Manager l�����������������������������������������équilibre temps professionnel/temps personnel

22 08 2013

Comme la surexposition au soleil, la surexposition au travail affecte la santé.

Si l’extension de la disponibilité demandée (attendue par l’employeur, parfois exigée) est dangereuse pour la santé des salariés (travail le soir, le week-end, pendant les vacances, préparation des réunions la nuit !), elle met en péril également la santé du travail (de l’organisation), c’est à dire la productivité même de l’activité économique.

L’une des lois (principes de base) en matière de gestion du temps confirme pourtant depuis des années cette réalité : à partir des travaux d'Ivan Illich sur le principe de contre-productivité (Ivan Illich , 1926 - 2002, observateur féroce et critique quelque peu provocateur de notre société industrielle) : trop de travail tue le travail, au-delà d'un certain seuil horaire, la productivité décroit puis devient carrément contre-productive, à l'encontre des finalités qu'elles visent. Les effets pervers (le coût) l'emportent sur les résultats positifs (le gain).

Paradoxe d’une époque marquée par les 35 heures, on s’aperçoit que l’équilibre vie professionnelle/vie privée est largement compromis par nombreuses situations professionnelles :

- ��     « certains salariés, notamment les cadres, peuvent tenter de résoudre leurs problèmes de charge excessive par le télétravail de débordement : ils s’imposent alors à eux-mêmes une exigence de disponibilité au-delà des horaires normaux de travail. »(Rapport Gollac – avril 2011 - Mesurer les

facteurs psychosociaux de risque au travail pour les maîtriser - Rapport du Collège d���expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail, faisant suite à la demande du Ministre du travail, de l’emploi et de la santé),

-       formes de travail négociées autour d’une charge de travail exigeant un livrable (travail rendu) dans un délai formel et imposant de prendre sur sa vie privée (travail sur ordinateur, smartphones, réunions t��léphoniques),

-��      présentéisme (qui désigne le fait de travailler alors qu���on aurait des raisons de santé pour être en arrêt maladie), qui préfigure souvent l’absentéisme pour maladie,

-       temps de transport ou de d��placement (cadres, commerciaux, emplois �� proximité des grandes sites urbains) anormalement longs (parfois supérieur à 3 heures par jour).

Le non-management de ces situations de travail conduit à fragiliser la santé au travail (augmentation du stress négatif – ACTH) et, dans un rapport de cause à effet, la performance du modèle économique et social de l’entreprise. Le surmenage, le débordement, la fatigue, l’impossibilité de se ressourcer conduisent à générer perte de productivité (et donc de rentabilité), dégradation de la qualité de service, tensions sociales, absentéisme et turn-over, apparition des Risques PsychoSociaux.

Le rôle du manager de proximité est déterminant pour veiller à ce que les conditions minimalistes de travail (horaires, temps de travail, temps professionnel) soient humainement acceptables et conformes à la contractualisation (définition de fonction, législation du travail). Il lui appartient de définir et faire respecter les règles de ce qui est acceptable et ce qui ne l’est plus, parfois même en imposant au subordonné lui-même de réguler sa charge de travail. Toute ambiguïté sur le sujet (exiger une performance de la contribution, sans considérer le temps nécessaire ou le temps passé pour livrer ou exécuter ce travail) constitue une forme particulièrement pernicieuse de non-management. Et ce non-management à un coût (parfois caché, mais bien réel) qui peut venir affecter le modèle économique et social de l’entreprise.

Le danger actuel tient au fait que les managers de proximité, dans de nombreuses entreprises, représentent justement « une population à risques » en matière de déséquilibre vie professionnelle/vie privée. Trop souvent ces managers, écartelés entre des charges de travail multiples (expertises, projets, reporting, pratique managériale), fortement sollicités sur la performance de l’activité qu’ils encadrent, sont violemment surexposés au travail (horaires et disponibilité professionnels inconciliables avec une réelle vie privée – couple, famille, loisirs). Le non-management est éloquent : l’exemplarité du management devient contre-exemple. C’est le manager stressé qui stresse son équipe, le manager surmené qui tolère ou conditionne le surmenage de son équipe.

Le principe d’exemplarité correspond à un escalier qui se balaie par le haut. C’est la raison pour laquelle le moyen le plus sûr d’obtenir que l’encadrement respecte l’équilibre nécessaire à la santé des salariés (et à la performance du modèle économique et social de l’entreprise) se trouve entre les mains de la gouvernance de l���entreprise. Il appartient à la gouvernance de l’entreprise d’obtenir des managers qu’ils intègrent et promeuvent cette dimension de l’organisation du travail.

Pour cela il importe de donner des signes forts, au niveau de la culture d’entreprise. Certaines entreprises ont décidé, par exemple, de couper l’accès au réseau interne (intranet) de l’entreprise le week-end, de réguler ou limiter l���accès dans les locaux de l’entreprise. En Allemagne cette volonté du top management est pratiquement devenue culturelle. L’équilibre nécessaire entre vie professionnelle et vie privée ne fait même pas débat.

Grâce à l'information de Pascal Alix, avocat à la cour, la jurisprudence commence à intervenir sur les cas limite de disponibilité exigée pendant les temps de pause et la vie privée : http://www.virtualegis.com/bulletins/document.php?ref=187.

Le lien sur le podcast de l’émission Service public «  Priver de vie privée – Travailler ou vivre, il faut choisir » animé par Guillaume Erner, le mercredi 28 août 2013 :

http://www.franceinter.fr/emission-service-public-prive-de-vie-privee-travailler-ou-vivre-il-faut-choisir

Lien sur le blog d'échanges Verbiage : r��flexion sur la conciliation vie privée/vie professionnelle

un magnifique intervention de Nigel Marsh sur le sujet, dans l'émission TED : http://www.verbiage.fr/nigel-marsh-comment-trouver-lequilibre-entre-vie-professionnelle-et-vie-personnelle/



Actions

Informations